news dalla Luzenac

dalla Francia:

Talcs. Les salariés ont décidé par referendum de reprendre le travail hier à 13 heures.

Luzenac. Fin de conflit à Rio Tinto et reprise du travail-   Vedi raccolta articoli

video , estratto , su concessione del geom Priano sulla Cava di Talco di Trimouns della Luzenac - mp4 50Mb serve il Quick Time Player

Luzenac. Fin de conflit à Rio Tinto et reprise du travail
DDM
Extraits :
Fin de conflit à Rio Tinto et reprise du travail Talcs.

Les salariés ont décidé par referendum de reprendre le travail hier à 13 heures.

[...] une rude bataille est livrée en Bourse entre Rio Tinto et BHP Billington, groupes rivaux historiquement.

 

La réunion entre les salariés grévistes de Rio Tinto Minerals-Talcs de Luzenac et la direction du site mardi soir (lire notre édition d'hier) a porté ses fruits. Hier matin, les salariés de l'entreprise se sont réunis et, par referendum, ont décidé de la reprise du travail, pour 13 heures.

Rappelons que l'objet du désaccord, qui a vu la grève durer presque six jours, était une revalorisation des salaires. Parmi les actions menées, un barrage filtrant avait été installé sur la RN 20 pendant deux heures dans la journée de mardi.

Les salariés ont obtenu des avancées qui leur ont donné satisfaction : une augmentation de 2, 3 % des salaires (qui inclut le rattrapage des 0, 8 % demandés depuis 2006), une prime « vacances » revalorisée et une prime exceptionnelle de 700 €. À noter que l'inquiétude des salariés, qui avaient perçu que la prime d'ancienneté serait comptabilisée dans l'augmentation, a été effacée. Cette dernière sera bien comptée à part.

Une fin de conflit qui, suivant le délégué syndical Pascal Pérès, satisfait donc les salariés, mais aussi la direction même de l'entreprise inquiète jusque-là sur les conséquences de la grève pour l'avenir des talcs. D'autant que la période reste charnière pour l'entreprise actuellement en négociation sur son avenir et sa vente (lire encadré).

Hier, les machines ont donc recommencé de tourner et le talc est de nouveau extrait de la plus grande mine à ciel ouvert du monde.


Un processus d'une année

Suite à l'OPA de l'été dernier, les talcs de Luzenac sont toujours à vendre. Hier nous avons pu joindre Laura Jones, chargée de communication du groupe qui avoue que pour l'heure « il n'y a pas vraiment d'avancée sur le sujet ». Les possibilités de vendre sont toujours explorées sans qu'aucune décision ferme ou définitive n'ait vu le jour. Actuellement une rude bataille est livrée en Bourse entre Rio Tinto et BHP Billington, groupes rivaux historiquement.

« Cette bataille, explique Laura Jones, a pris le dessus sur tout ce qui concerne la filière talc ». Elle avoue même que pour l'heure on ne connaît pas d'acheteur potentiel et conclut : « Le processus risque d'être très long. Il prendra au moins toute l'année 2008 ».

 

Publié le 31 janvier 2008 à 09h28 | Auteur : Jean-Christophe Thomas

http://www.ladepeche.fr